solitude_definitif_canalblo
Autoportrait-01-2006

Il y a quelques jours, en commentaire sous la photo précédente ("oTo portrait") j'ai commencé une discussion avec Christina et je n'ai pas eu le temps de lui répondre quand au sujet de la Solitude et du fait d'être un Solitaire. Je vais essayer de donner ici, un début de réponse à la question que je lui posais: "Qu'aimes tu dans ta solitude et qu'y détestes tu ?"

Ta réponse sur la solitude me permet de comprendre qu'il y a beaucoup de différentes manières de comprendre et d'entrevoir la solitude.
Déjà il y a une nuance importante entre le fait d' être solitaire et la solitude.
Je sais qu'il n'est pas évident de résumer tout cela en quelques mots ! mais j'ai la très forte impression qu'il faudrait vraiment que tu puisses exprimer ce que tu ressens face à "la solitude" et qui t'es personnel...
Pour ne pas rencontrer le regard des autres, il faut soit rester seul chez soi, ou être noyé dans la foule. Cette dernière solution peut être une forme de thérapie. Rester seul chez soi sans réelle occupation, dans le but de se protéger, peut vraiment être une souffrance et provoquer une forme d' aliénation.
"Ne pas être disponible pour ceux qui auraient besoin de moi!" c'est hyper intéressant et personnel ! seule toi peut savoir à quoi cela correspond dans ton vécu...
Ensuite le but serait de réunir ces côtés négatifs et positifs, pour en faire une force...

De mon côté, je suis un solitaire...qui aime les gens, je suis ambivalent !
Ma création et ma solitude ne font qu'un, ils sont interactifs ! je ne me pose d'ailleurs pas la question, car il faut être seul pour créer. Si l'on fouille bien, j'aimerai travailler en collaboration avec d'autres Artistes...pourtant, au moment de créer l'on reste toujours seul !
Moi aussi il y a des moments ou je me protège du regard des autres, le regard de ceux qui pourraient me juger sur une apparence, mon silence, ou ma réserve. Dans ces cas là, je vais à Paris dans des quartiers très populaires, c'est une bouffée d'oxygène, je vais faire des photos, et là c'est moi qui regarde et qui dirige mon regard vers l'extérieur, les gens peuvent me juger cela m'est entièrement égal, c'est même moi qui provoque et qui vais au devant des personnes  !
D'un autre côté, je suis très seul tout en communiquant avec des internautes du monde entier, c'est étrange mais j'ai l'impression que cela me structure socialement et psychologiquement. Je connais beaucoup de monde, et en même temps je suis protégé...pour l'instant, car je n'ai pas du tout l'intention de rester bloqué des années devant un écran d'ordinateur; c'est un point de départ vers une ouverture, une profession et un cercle étroit de personnes que j'aime, qui m'apprécient et un Amour.
Dans cette solitude et ce côté solitaire, il y a protection envers et contre le monde extérieur dans ce qu'il a de brutal, de destructeur et de polluant. Tout Artiste et n'importe quelle personne très sensible, doit se protéger et canaliser ce qui vient du monde extérieur, filtrer les informations, les événements.
"Ne pas être disponible pour ceux qui auraient besoin de moi!" je le ressens aussi très profondément, mais pour l'instant j'ai l'impression d'être plus utile en créant, en montrant mes images, en écrivant, en communiquant avec des dizaines de personnes dans le monde entier, que de toute autre manière. Ma façon de lutter contre la mort, la laideur, la souffrance c'est de créer...
Dans ce que  j'avance il n'y a rien de définitif, juste ma façon de voir les choses au jour d'aujourd'hui.

Je suis un Solitaire qui déteste la solitude !  cela est possible aussi...la solitude c'est quand tout est vide et que l'on se sent inutile, mais c'est encore un autre débat ! à quel moment commence t' on à être utile ou inutile, par et pour soi même, dans sa propre vie et pour les autres ?