img_5938_canalblog
Parc Musée Rodin-17-08-05

C'est une photo que j'ai prise hier, dans le superbe parc du Musée Rodin, à Paris. Ce soir, j'avais juste envie d'une image très pure et très simple, un retour aux sources comme un hommage que je fais souvent envers mes maîtres en photo: Cartier Bresson, Kertetz, Man Ray, Avedon, Dieter Appelt et des Artistes comme Marcel Duchamp, Rodchenko ou encore Malevitch. Je crois que tous les Artistes que je viens de nommer auraient également adorés cette ombre de poubelle municipale sur un bloc de pierre carré datant sûrement de l'époque d'Auguste Rodin. Ce jardin est un lieu aimé des Amoureux...ainsi j'imagine les discussions fiévreuses, passionnées, éreintantes et des étreintes folles entre Rodin et son égale en Art: Camille Claudel, dont l'oeuvre me touche beaucoup plus que celle de son "maître"...plus de sensibilité, de sensualité, de prises de risques face aux sujets traités; aux matériaux employés et pour son style unique. J'aime l'oeuvre de Rodin, dans ce qu'elle à de plus sensible, sa Danaïde est une absolue merveille, d'ailleurs l'on dit que c'est Camille elle même qui aurait été le modèle de ce chef d'oeuvre. Quand Rodin sculpte son penseur, son Hugo ou son Balzac, il m'ennuie car même si ce sont des oeuvres importantes dans l'histoire de l'Art, il semble vouloir prouver quelque chose à son Public et aux sommités Parisienne, le style est lourd et creux, le travail est colossal mais vide (pour moi).... Pendant ce temps, Camille continue à travailler des matériaux réputées insculptables, des motifs très fins et rêveurs comme sa "Petite Châtelaine" qui aurait pu être la fille qu'elle eu avec Rodin (mystère...) , puis très torturés comme ces nues de vieilles femmes implorantes. Cette photo est donc juste un hommage pour le Génie créatif, la beauté et le très grand caractère d'une femme que l'on disait folle, et qui a passé trente ans de sa vie à l'asile sans pouvoir réaliser une seule oeuvre...
J'imagine Camille seule au petit matin, assise sur cette pierre en longue robe de couleur claire, en train de faire son centième croquis de la matinée...Rodin lui est en train de Dormir...très loin à l'ombre des Soleils, et de la voûte des arbres...d'un rêve...

-Cette image est visible en haute Définition, en cliquant ICI

Humeur du moment: irradié par l'oeuvre de Camille Claudel
Bande Sonore: Claude Debussy: "Reverie"