Sila-Peinture Virtuelle-2004

Je ne bois pas, je ne fume plus depuis des années, mais il y a une drogue merveilleuse qui m'est vitale...l'Art et le fait de créer. Ce soir je n'étais pas très enthousiaste pour faire paraître quoi que ce soit ici,  j'avais trop de choses concrètes de la vie de tous les jours qui polluaient mon esprit. Et puis je suis sorti faire un tour au bord du lac d'Enghien voisin, il y faisait chaud et le vent ébouriffait ma vue au point de fermer mes yeux, j'en profitais pour méditer un instant. Je venais de relire un extrait du "chant de guerre Parisien" de Rimbaud. En fermant la paupière, je me suis rendu compte que je mâchais ce texte, je le faisais passer en ma bouche comme un grand vin, que j'entrais en hyper-salivation et que ma bouche et mes lèvres souriaient sans même que mon cerveau n'ait donné son accord à mes muscles. Il se passait vraiment quelque chose et je partais en exploration.
Quelques mots sûrement plus suaves que d'autres, remontaient par ma gorge, ma narine, pour arriver vifs, chamarrés de lumières cristallines à mon cerveau, comme sous l'effet d'un opium rare et puissant. Tout cela était dirigé, orchestré par un "élement" totalement inconnu des savants: un fluide, une "chaleur" intelligente, un nerf ou un muscle...le bras invisible et naturel du créateur.
Toutes les drogues du commerce ne sont rien en rapport avec ce que je ressens lorsque je crée. Bien sûr, il  existe des substances plus puissantes, mais moi je veux garder le contrôle absolu sur mon état psychologique et physique. Je veux être le créateur et le distillateur de ma propre drogue, que mes actes et pensées amènent mon cerveau à un état de réceptivité et de sensibilité extrême, je veux contrôler et la formule et le processus. Certains penseront à une forme de masturbation mentale, pourquoi pas...mais dans mon cas cette forme d'érection abstraite et spirituelle amène à une élévation et à un élargissement de ma conscience. A la différence du  sexe qui une fois rassasié d'extase se rendort pour un temps, sans s'être définitivement développé ou étendu...
Pour arriver à créer cette peinture virtuelle, j'ai travaillé plusieurs heures sur des images annexes comme des préliminaires, et cette "oeuvre" que je vous présente aujourd'hui en est l'enfant...
  Mon enfant, car en liaison véritable avec les Ancètres...ceux de la terre et des arbres et du vent lumineux...

  Olivier Jollant

Vous pouvez voir cette
    Peinture en Haute Définition sur "Deviant Art" en cllquant ICI