Noto-Gravure sur Film-1997
 
  Bonjour à tous !
Pour aujourd'hui, je vous propose juste une petite image. Je suis un peu fatigué, je mène plusieurs "combats" de front. Mes créations, mes recherches d'emplois dans les secteurs de la photo et de la vente, mes différents weblogs à gérer, mon photoblog "Hautetfort" qui ne fonctionne plus (le propriétaire a dû mettre la clef sous la porte). C'est dommage car j'avais réussi à fidéliser un client potentiel (Une énorme  boite de pub et de clips vidéo). Ce n'est pas très grave, s'il est curieux il ira fouiner sur Google et tombera sur cette page.
En parlant de Google, qui est vraiment un outil de recherche indispensable et remarquable, j'ai parfois l'impression que cette entreprise avec tous ces robots est aussi une sorte de film de science fiction à lui tout seul. Plus besoin de dictionnaires, de bescherelle, mais en même temps des phrases écrites ici sont lisibles en Patagonie. C'est génial pour l'ego, mais une fois sorties de leur contexte, ces mots deviennent incontrôlables. Des individus tombent sur mon site en tapant dans leur recherche: "photo d'accident enfant"!!! des fois c'est plus drôle:" Photo virtuelle triste des yeux" ou plus poétique: "photo d'esprit mental". Tous cela est un peu surréaliste. Bref, pour moi qui ne pars pas en vacances, ces weblogs me font voyager dans mon propre travail sur l'image, dans l'esprit des visiteurs, mais également dans leur pays d'origine. Que peut penser de mon travail un visiteur Taïwanais ou Argentin? c'est là le côté un peu frustrant, ne pas pouvoir vous parler directement.
  Plus positivement, Google, Yahoo... ressemblent à des mythes ésotériques. Je pense en particulier à la notion de mémoire Akhashique: Une gigantesque bibliothèque conservant dans ses annales la totalité des événements survenus depuis l'aube des temps. J'imagine un Google me donnant des nouvelles d'événements survenus à l'instant... tout à l'heure, demain.....J'aimerai écrire le scénario!
 
  Pour revenir à Noto, l'image que je vous présente aujourd'hui, c'est une gravure sur film, réalisée en 1997. Le titre est inspiré du fameux "zero+zero= la tête à Toto".
  Etrangement Noto est aussi une ville de Sicile et signifie en Français: je remarque.
Noto est un bon petit gars, c'est aussi un Charlie-Brown imaginaire... un p'tit pote.
  Autre grand "pote"...,Henri Cartier Bresson, un des plus grands photographes du monde est mort. Cet homme (surhomme?) à inventer le reportage graphique en noir et blanc. Hommage personnel à un maître photographe et amoureux de la vie et des arts qui m'a beaucoup influencé à mes débuts.
 
  A demain, portez vous bien
  Olivier J
 

 

Annuaire